HISTORIQUE

UN PEU D'HISTOIRE

 

Tous commence au alentours des années 1700, Originaire d'Amérique , le Old Bulldogge a été élaboré à partir de l’original British et de l’Irish Bulldog, ainsi que d’autre chien Europeen tels que le « Bullenbeisser » et le Alaunt.
Beaucoup de personnes assure que le White English bulldog vecu en Amerique où il est devenu connu sous le nom d'American Pit Bulldog, Old Southern, White Bulldogge et l'Alabama Bulldog,ect… 

Quelques types régionaux ont été mis en place, avec les chiens les plus populaires dans le Sud, où le célèbre White Bulldog était le plus apprécié pour garder les plantations.


Certaines lignées ont été croisées avec des chiens de combats  Irlandais et Anglais( sous l’influence des  Anglais pour qui le combat était à l’époque un de leurs loisir favori.)
  

Le White Terrier, est présent dans la plus part de grande souches de l'APBT (American Pit Bull Terrier), ainsi qu’en plus petite quantité dans l’American Bulldog.

Bien qu'il y ait eu un certain nombre de "bulldogges" développé en Amérique, ou l’American Bulldog était élevé a part entiere.

Contrairement à la plupart de ses ancetres qui était de fervant combatant,l’American bulldog n’a pas comme role principal le combat, mais plutot celui de  chien de compagnie et de travaille.

 Comme la plupart des Bulldogs il excel dans le wheight pulling (traction de poids) et, est  un excellent chien de ferme, et peut même  etre capable de chasser.  

Pendant que l’ancien Bulldogges est en voie de disparition en Angleterre et dans le reste de l’Europe,la variété américaine est restée inchangé jusqu'à la deuxième guerre Mondiale, alors que leur nombre a diminué de façon spectaculaire, Quelque passionné s’unisse afin d’ éviter l’extinction de l’American Bulldog.   

Dans les années 60, John D. Johnson et Alan Scott ont uni leurs forces avec Louis Hegwood, George Lee Williamson, Calvin Tuck et d'autres passionés, le Bulldogges survie dans le sud de l’amerique, ou après des années de sélection, les meilleurs spécimen de la race voie le jours et servent de bases au programme de relance.  

Après la décision d'abandonner le nom d'American Pit Bulldog afin d’éviter toutes confusions avec l'American Pit Bull Terrier, la race a été enregistrée comme l'American Bulldog. 

 
L’outcrossing (ce terme en anglais signifie "apport de sang exterieur" dans le contexte de l'élevage.Il correspond donc de la part des éleveurs "outcross" à une demarche d'enrichissement du patrimoine génétique de leurs chiens, une gestion particuliére de leurs lignées, et une philosophie d'élevage fondée sur du long terme.)est nécessaires dès le début pour augmenter le pool génétique de la population et de la race, mais tout le monde n'est pas d'accord avec le choix de certains éleveur . Même si une figure importante de l’évolution de l'American Bulldog reconnu de la race, Johnson a décidé d'introduire à son sens du Bulldog Anglais , aliénant un grand nombre de passionnés dans le processus, de nombreux détracteurs ne croyait plus en lui.    

En raison de désaccords   sur le type idéal et les pratiques de sélection et d’élevage , Alan Scott et J. D. Johnson on mis fin à leur collaboration, le choix de se séparer et de produire leurs chiens sur la base de leurs idéaux personnels.  

À ce jour deux types de model de bulldog Americain on pour  origines la sélection de Scott et de Johnson, mais d'autres souches existent, like Painter, Leclerc, Hines, Old Southern White ect…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×